Vous êtes ici

Un boom atypique

À jour au 28 octobre 2016

Le marché résidentiel est en phase de net rebond depuis début 2015. Le nombre de transactions avait progressé de 15% en 2015. Mi-2016, les cumuls douze mois sont à nouveau en hausse de 15% environ et se rapprochent des points hauts du cycle précédent (2004-2007). Les prix repartent à la hausse, même si le mouvement reste modéré. Le boom actuel est toutefois assez atypique, avec des facteurs clairement haussiers, mais aussi des fragilités persistantes. La reprise récente est principalement liée à deux facteurs :  des taux de crédit toujours plus bas, qui provoquent des effets de rattrapage ou d’aubaine et stimulent les ventes  le plan de relance dans le neuf. Mais plusieurs fragilités persistent. L’environnement économique reste assez mitigé. De plus, les prix se sont peu corrigés et demeurent très élevés, même s’ils ne semblent plus surévalués. Le boom est ainsi atypique. Le marché est dopé par l’effet taux, mais les prix restent assez stables, avec des acheteurs vigilants et des vendeurs contraints de limiter leurs prétentions. Les anticipations de plus-values ne jouent donc pas et la dynamique haussière du marché semble limitée. En 2017, les déterminants du marché immobilier vont évoluer à peu près dans le même sens. Le seul facteur incertain est le niveau des taux de crédit. Deux scénarios sont possibles. Nous privilégions un scénario de légère remontée des taux OAT et des taux de crédit en 2017. L’effet d’aubaine pourrait donc s’atténuer. Mais un autre scénario est possible, un maintien des taux longs et des taux de crédit à un niveau très bas, voisin de celui de 2016. Dans notre scénario central de légère remontée des taux, les volumes de transactions dans l’ancien seraient en hausse de 5% en 2016 et en léger repli en 2017. Les volumes seraient en hausse de 15% dans le neuf en 2016 et à peu près stables en 2017. Les prix de l’ancien seraient en légère hausse, +1 à 2% par an. Dans l’autre scénario, le marché resterait très soutenu.

Olivier ELUERE (Crédit Agricole - Perspectives - Trimestriel – n°16/282 – 26 octobre 2016)

http://etudes-economiques.credit-agricole.com/medias/Persp16_282_France_Immo_20161026_FR.pdf